QUI EST ANNIE?

entete-2-cest-une-fille.jpg

Trois-Rivières, 11 avril 1970, 19 h 15. Après un souper de cabane à sucre bien sucré et quelques pas de danse carrée, ma mère ressent de telles contractions qu’il s’en faudra de peu pour que je vienne au monde dans un corridor d’hôpital ! C’est donc ainsi que tout commence…

entete-enfance.jpg Après être déménagée à Québec à l’âge de trois ans, je vis mon enfance en petite fille tranquille, timide et solitaire qui passe son temps à créer tout en rêvassant : poterie, batik, fleurs en tissu, toutous, cartes de souhaits, bijoux en macaronis, meubles de Barbie improvisés à l’aide de boîtes de céréales et j’en passe, il n’y a rien que je ne confectionne pas de mes mains. Et le dessin ? Oui, j’aime déjà beaucoup dessiner même si je ne suis pas spécialement douée. Aujourd’hui, je me rappelle avoir gagné des concours de dessin, pas parce qu’ils étaient beaux, mais parce qu’ils étaient originaux, qu’on me disait…

Puis, curieuse et souvent distraite, je passe une bonne partie de ma première année du primaire dans le coin, en pénitence. Cette même année, en 1976, je découvre celle qui deviendra mon idole : Nadia Comaneci. La reine des Jeux olympiques de Montréal, la meilleure gymnaste du monde ! Moi aussi, je veux danser et sauter dans les airs comme elle ! La gymnastique deviendra donc mon sport, ma nouvelle passion.

entete-ado.jpg

Mon goût pour les arts et le sport est de plus en plus vif. Je commence donc à prendre la mauvaise habitude de dessiner dans mes cahiers d’école, pendant les cours, et après l’école, je cours au gymnase pour faire de la gymnastique, de l’athlétisme ou toute autre activité parascolaire. Les années passent, je termine enfin mon secondaire et j’entre au cégep pour étudier les arts plastiques ! Je m’amuse follement à créer toutes sortes de trucs : des peintures, des dessins et des sculptures qui ne tiennent pas toujours très bien… On dit que j’ai de bonnes idées, mais que je ne suis pas très habile pour les réaliser… Je passe tout de même mes cours avec brio, puis je poursuis mes études à l’université, en design graphique.

entete-adulte.jpg

Quand j’ai 24 ans, une agence de publicité reconnue, Cossette, me donne ma première vraie chance en m’offrant un poste de conceptrice-directrice artistique, à Montréal. Je décide de foncer. Je déménage aussitôt là-bas, en une seule semaine. Ma nouvelle carrière est lancée. Par ailleurs, en arrivant dans la grande métropole, je m’empresse de m’inscrire à l’École nationale de cirque. Moi qui avais toujours rêvé de faire partie d’un cirque ! Trapèze, jonglerie, fil de fer, bicyclette artistique, trampoline, etc., je m’amuse comme jamais. De plus, grâce à cette nouvelle activité, j’ai la chance de participer à un projet humanitaire vraiment intéressant : Le Cirque du monde. Je pars donc trois mois au Chili, en Amérique du Sud, pour enseigner les arts du cirque aux enfants de la rue. Une expérience unique dont je me souviendrai longtemps. Et comme j’ai toujours beaucoup aimé les voyages, je poursuis mes aventures dans d’autres pays d’Amérique du sud, d’Europe et même d’Afrique.

entete-a-ce-jour.jpg

Je vis maintenant à Montréal depuis bientôt 20 ans et j’adore ça. En 2003, toujours publicitaire, je tente ma chance pour la toute première fois dans la littérature jeunesse, grâce aux encouragements d’un ami proche. Au début, ce n’est que par pur plaisir, mais rapidement, tout déboule. Trois ans plus tard, la passion d’écrire et de créer des livres devient si grande et si prenante que je décide de laisser la publicité pour me consacrer à temps plein à Léon. Depuis août 2006, je vis donc officiellement de ma plume. J’en profite pour faire plus de livres, plus de tournées dans les écoles et pour participer à plus de salons du livre. À 43 ans, je n’ai toujours pas d’enfants, mais mon petit Léon a maintenant quatre collections de livres et une série de dessins animés à la télévision. Je suis heureuse comme jamais. Le métier d’auteur est encore nouveau pour moi, mais une chose est sûre, je peux déjà affirmer que c’est un des plus beaux métiers du monde.